Centre d’expertise pour la recherche en immuno-transplantation et en oncologie
Echappement tumoral

Axe thématique autour de l’oncologie : immunorésistance, chimiorésistance et radiorésistance tumorale

Cet axe de recherche rassemble les équipes travaillant en onco-immunologie, oncogénèse et oncologie nucléaire afin d’aborder de façon croisée les liens de la résistance tumorale aux différents traitements :

  • d’immunothérapies (immuno-résistance)
  • de chimiothérapies (chimio-résistance)
  • de radiations ionisantes (radio-résistance).

Relevant le défi de la médecine personnalisée, nos équipes travaillent pour développer des thérapies ciblées adaptées aux spécificités biologiques de la tumeur en identifiant de nouvelles cibles thérapeutiques en :

  • hématologie (myélome multiple (MM), lymphome du manteau, leucémie aigüe myéloïde (AML), GvH)
  • onco-dermatologie (mélanome)
  • oncologie digestive (cancers colorectaux (CRC))

Ces thèmes sont abordés en étroite collaboration avec le pôle immuno-transplantation à travers le LabEX IGO et l’IHU CESTI permettant ainsi :

  • d’étudier en parallèle l’immunité antitumorale et allospécifique
  • d’évaluer les parentés entre mécanismes d’échappement immunitaire tumoraux et tolérance opérationnelle
  • d’évaluer le potentiel immunosuppresseur en transplantation de stratégies thérapeutiques antitumorales.

Cet axe d’articule autour de 2 thématiques principales et comporte 6 objectifs transversaux :

Thématique 4. Mécanismes d’oncogénèse et de progression tumorale en oncohématologie, oncodermatologie et oncologie digestive. Implications diagnostiques et thérapeutiques

  • Objectif 4.1. Profilage tumoral des effecteurs de l’apoptose (MM, mélanome).
    -Quantification et évaluation fonctionnelle des protéines de la famille Bcl2, notamment par des approches systémiques de type BH3 profiling.
    Etude des interrelations entre ces effecteurs, de la régulation du métabolisme mitochondrial et du stress oxydatif dépendant et indépendant de p53.
    Développement d’approches de suivi in vivo de la mort cellulaire en réponse aux thérapies ciblées.
    Quantification et évaluation fonctionnelle des protéines de la famille Bcl2, notamment par des approches systémiques de type BH3 profiling.
    -Evaluation de la valeur prédictive de ces effecteurs de l’apoptose dans la réponse tumorale à la chimiothérapie.
  • Objectif 4.2. Profilage moléculaire et protéique des tumeurs résistantes au traitement (MM, lymphome à cellules du manteau, leucémie aigüe myéloblastique).
    – Caractérisation de l’évolution clonale et développement d’approches permettant de suivre cette évolution au cours de l’échappement au traitement.
    – ­ Etude globale de la dérégulation de l’expression des gènes au cours de l’initiation et de la progression tumorale.
    – Evaluation de la valeur prédictive des marqueurs identifiés et leur implication pour le diagnostic et le traitement en vue d’une stratégie thérapeutique personnalisée.
  • Objectif 4.3. Suivi des cellules tumorales circulantes (CRC, mélanome).
    – Evaluation de la valeur diagnostique et pronostique de la fréquence des CTC estimée par les approches éprouvées (de type Veridex CellSearch).
    – Développement de nouvelles approches d’enrichissement et suivi des CTC par cytométrie multiparamétrique.

Thématique 5. Immunité antitumorale et développements immunothérapeutiques en oncohématologie et oncodermatologie

  • Objectif 5.1. Immunosurveillance antitumorale et échappement immunitaire (mélanome, transplantation).
    – Evaluation des effecteurs de l’immunité cellulaire antitumorale et des mécanismes d’échappement tumoral in vitro et dans des modèles précliniques in vivo (souris humanisées et/ou xénogreffées).
    – Evaluation des parallèles possibles entre échappement tumoral, tolérance allogénique et résistance à l’apoptose immuno-, chimio- ou radio-induite.
  • Objectif 5.2. Immunomonitorage (mélanome, MM, CRC, transplantation).
    – Elaboration de façon coordonnée au sein des 2 plates-formes d’immunomonitorage du CHU (immunotransplantation) et de la SFR (immuno-oncologie) de protocoles standardisés de suivi approfondi des effecteurs innés et adaptatifs chez les patients cancéreux naïfs de traitement ou sous immunothérapie.
    – Elaboration de nouvelles approches de radiomarquage et de suivi in vivo de cellules immunitaires injectées.
    – Elaboration de nouvelles approches de suivi de la mort cellulaire in vivo.
  • Objectif 5.3. Immunothérapie (mélanome, MM, GvH, lymphomes B, CRC, transplantation).
    – Développement de protocoles de grade clinique pour le tri, l’expansion et la différenciation de lymphocytes T et de cellules dendritiques à des fins de transfert adoptif.
    – Evaluation de stratégies de vaccination peptidique ou de virothérapie, seules ou combinées à des approches immunoadjuvantes ou immunodéplétrices ciblant des populations suppressives ou des radio- ou chimio-thérapies immunogènes.

 

 

Comments are closed.