Centre d’expertise pour la recherche en immuno-transplantation et en oncologie
Immunociblage tumoral de
radionucléides innovants

Axe thématique autour de la médecine nucléaire : des radionucléides innovants à visée diagnostique et thérapeutique en oncologie

Par la production de radionucléides innovants couvrant un large spectre de désintégrations radioactives et de demi-vies et par la compréhension des mécanismes physiopathologiques tels que l’hypoxie, l’expression d’antigènes ou la réponse radiobiologique et immunitaire, cet axe a pour objectif de :

  • concevoir de nouveaux vecteurs biologiques
  • transférer en clinique de nouveaux produits radiopharmaceutiques, en validant leur pertinence, à la fois en imagerie fonctionnelle et phénotypique des tumeurs et en radioimmunothérapie (RIT).

Cet axe de médecine nucléaire développe ainsi une recherche translationnelle dans le domaine de l’imagerie moléculaire (TEP, imagerie quantitative corps entier, dosimétrie) et de la radiothérapie moléculaire ciblée (RIT, alpha-immunothérapie), en s’appuyant sur une recherche fondamentale en chimie et radiochimie, radiopharmacie, radiobiologie, immunologie et oncologie dans les tumeurs d’intérêt du DHU :

  • hémopathies : myélome multiple (MM), lymphome et leucémie aigüe
  • tumeurs digestives carcinomes colo-rectaux et tumeurs neuro-endocrines
  • tumeurs urologiques

Cet axe comporte 9 objectifs transversaux organisés autour de 3 thématiques principales :

Thématique 1. Radionucléides et radiopharmaceutiques innovants

  • Objectif 1.1. Production de radionucléides innovants et de nouveaux radiopharmaceutiques.
    Production de produits de qualité clinique dans un environnement protégé pour accélérer le développement de stratégies innovantes en imagerie moléculaire TEP (68Ga, 124I, 64Cu, 44Sc) et en thérapie ciblée dans le cancer (211At, 67Cu, 47Sc)
  • Objectif 1.2. Radiomarquage des vecteurs avec des radioéléments innovants.
    Mise au point, validation et contrôle de nouveaux protocoles de radiopharmacie pour le transfert en clinique
    Préparation des dossiers réglementaires.

Thématique 2. Radioimmunothérapie

  • Objectif 2.1. Etude de la réponse immune à la RIT (MM).
    Etude des mécanismes radiobiologiques et immunologiques de réponse à la RIT et à l’alpha-immunothérapie
  • Objectif 2.2. Validation préclinique de radiopharmaceutiques innovants pour la RIT et l’alpha-immunothérapie (MM, lymphome, carcinome colorectal, prostatique et mammaire).
    Validation en préclinique de la RIT beta et de l’alpha-RIT dans des modèles pertinents de petits animaux (modèles murins xénogreffés et modèles syngéniques) ou de gros animaux (tumeurs spontanées chez le chien et le chat)
    Développement de nano-vecteurs.
  • Objectif 2.3. Transfert en clinique d’approches innovantes de RIT (MM, lymphome, carcinome colorectal, et prostatique, leucémie aiguë lymphoblastique).
    Validation en clinique de nouvelle approches de RIT : ciblage du CD22, préciblage, anti-PSMA marqué au 177Lu et 211At
  • Objectif 2.4. Dosimétrie.
    Etude des relations doses-effets dans le contexte de la RIT et l’alpha-immunothérapie.

Thématique 3. Imagerie fonctionnelle et imagerie du phénotype tumoral

  • Objectif 3.1. Imagerie quantitative des radioéléments innovants.
    Développement de la quantification des radioéléments innovants produit par ARRONAX.
    Mise au point d’une caméra compton 3 photons pour l’imagerie avec le scandium 44.
    Développement des approches de pharmacocinétique (PK) originales dans le contexte de l’immuno-ciblage.
  • Objectif 3.2. Validation préclinique de radiopharmaceutiques innovants pour l’imagerie fonctionnelle et l’immuno-TEP (MM, carcinome mammaire, médullaire de la thyroïde, colorectal).
    Validation en préclinique de nouveaux radiopharmaceutiques pour l’immuno-TEP ou l’imagerie de l’hypoxie tumorale dans des modèles animaux pertinents sur les plate-formes d’imagerie animale d’ONIRIS et du CRCINA.
  • Objectif 3.3. Transfert en clinique de radiopharmaceutiques innovants pour l’imagerie TEP (MM, carcinome mammaire, médullaire de la thyroïde, colorectal, prostatique, tumeurs endocrines).
    Validation en clinique l’immuno-TEP et l’imagerie phénotypique des tumeurs solides (préciblage, peptide)

Les partenaires du programme :

 

Comments are closed.