Centre d’expertise pour la recherche en immuno-transplantation et en oncologie
Activités cliniques

Les services cliniques en transplantation et en cancérologie :

Immunotransplantation

L’institut de transplantation en urologie néphrologie (ITUN) rassemble sur le plan clinique les services de néphrologie, d’immunologie clinique et d’urologie. Son activité de transplantation se situe à un des meilleurs niveaux européens avec plus de 4600 greffes rénales effectuées et environ 170 greffes annuelles incluant des greffes donneurs vivants, des greffes à partir de donneurs à cœur non battant et des greffes ABO incompatibles. Rassemblant au sein d’un même lieu les acteurs du soin, de la recherche et de l’enseignement en immunotransplantation, l’ITUN comprend l’unité de recherche « Centre de Recherche en Transplantation et Immunologie » UMR 1064 Inserm… En savoir plus

  • La recherche clinique en immunotransplantation
    L’activité de recherche clinique est organisée autour de nos outils DIVAT (données épidemiologiques en transplantation), DIVAT Biocollection et le Centre d’Investigation Clinique (CIC) Biothérapie. Plus de 80 protocoles ont été entrepris en 2011-2012. Cette recherche se complète par la participation à un réseau thématique de recherche et de soins CENTAURE regroupant les services de transplantation rénale de l’hôpital Necker et des hospices civils de Lyon.

Cancérologie

Hématologie Clinique

Spécialisé dans le diagnostic et la prise en charge thérapeutique des hémopathies malignes, le service d’hématologie clinique exerce une activité de recours dans le traitement intensif des hémopathies malignes en Pays de la Loire tout en organisant un réseau de soins dont il est le moteur. 250 greffes sont réalisées par an (100 allo- et 150 autogreffes), avec obtention en 2008 de la certification Joint Accreditation Committee ISCT-EBMT (JACIE). Le service travaille en lien étroit avec l’Unité Mixte de Génomique du Cancer et le centre de recherche en cancérologie CRCNA. Il organise et anime annuellement des rencontres avec les associations de patients porteurs de myélomes, lymphomes, myélodysplasies et syndromes myéloprolifératifs. En savoir plus

  • La recherche clinique en onco hématologie
    L’unité de recherche clinique (URC) d’hématologie a reçu le label CLIP² (centre labellisé INCa de phase précoce) dédié aux essais de phases précoces I et II. Son activité de recherche clinique est la plus importante du CHU avec 60 protocoles de recherche clinique de phase I, II ou III ouverts aux inclusions et elle a acquis une visibilité internationale dans le domaine du myélome, du lymphome et de l’allogreffe de moelle osseuse.

Cancéro-dermatologie

Le service de Cancéro-dermatologie assure la prise en charge des cancers cutanés, notamment mélanomes, lymphomes cutanés et carcinomes cutanés. Il exerce une activité de recours dans la prise en charge des traitements des cancers cutanés en Pays de la Loire tout en organisant un réseau de soins sur l’ensemble de la région Ouest via le Réseau Mélanome Ouest, réseau ville-hôpital avec des actions de formations cutanées et un E Learning. 4 500 patients sont pris en charge dans l’unité d’oncologie par an pour des cancers cutanés, avec 400 nouveaux mélanomes cutanés. En savoir plus

  • La recherche clinique en onco dermatologie
    Elle s’appuie sur les équipes 2 et 3 du CRCNA et sur un groupe de recherche du CIC Biothérapie incluant le réseau de recherche clinique de la région Ouest « Biorderm » Au niveau national, il est aussi coordinateur du réseau national « Groupe Multidisciplinaire Français du Mélanome cutané » (GMFMel) de l’INCa. Bénéficiant d’une excellente visibilité internationale, il assure la coordination de la branche immunothérapie adoptive du Consortium Cancer Immunotherapy.

Cancérologie digestive

Spécialisée dans la prise en charge des patients atteints de tumeurs de la sphère digestive (œsophage, estomac, colon, pancréas et foie), l’unité de cancérologie digestive de l‘IMAD a acquis un statut d’expert dans le domaine des tumeurs digestives rares comme les lymphomes digestifs (lymphomes gastriques du MALT) et les tumeurs neuroendocrines digestives et pancréatiques. L’activité en constante augmentation est développée autour de :
-La prévention : participation et organisation des programmes de prévention (dépistage organisé du CCR dépistage précoce des lésions précancéreuses -œsophage, estomac, colon), organisation du suivi des patients à risque, collaboration avec le registre du cancer de Loire Atlantique et de Vendée, et développement d’un programme d’éducation thérapeutique pour les patients atteints de lésions précancéreuses et de cancers digestifs et développement de programmes d’éducation thérapeutique
-Le diagnostic : développement d’outils de dépistage innovants, avec des partenaires académiques et industriels, collaboration avec les laboratoires de biochimie et d’anatomopathologie dans des projets collaboratifs
-Les traitements : Développement de nouvelles approches mini-invasives (endoscopie et chirurgie assistée par robot), mise en place de thérapies ciblées en fonction du statut génétique et épigénétique de la tumeur (radiothérapie ciblée dans les cancers vésicules biliaires, isotopes marqués ciblés sur la tumeur par immuno-marquage,… ). En savoir plus

  • La recherche clinique en onco gastrologie
    Elle s’appuie sur le Centre d’Investigation Clinique labellisé INSERM 004 « CIC-IMAD » et développe des projets de recherche translationnelle avec différentes équipes:  l’Inserm U913 sur les cellules souches cancéreuses, l’EA Biometadys sur les biomarqueurs prédictifs de la progression des métaplasies et dysplasies des épithéliums digestifs, et le CRCNA sur l’oncologie nucléaire et la gammapathie monoclonale.

Oncologie Nucléaire

Le service de Médecine nucléaire assure plus de 15.000 scintigraphies/an, 4000 PET-CT et plus de 300 traitements de radiothérapie interne en association avec l’Institut de Cancérologie de l’Ouest (ICO). En savoir plus

  • La recherche clinique en oncologie nucléaire
    Associée à l’équipe 13 du CRCNA, le département de Médecine nucléaire, reconnu sur le plan international dans le domaine de l’oncologie nucléaire, développe des projets de recherche clinique avec en particulier l’immunociblage tumoral, la radioimmunothérapie (RIT) et l’alpha-immunothérapie. L’association de leur compétence à celle d’équipes de physique et radiochimie de Subatech a conduit à l’installation du cyclotron ARRONAX , outil unique au monde par ses caractéristiques physiques et sa mission de recherche en médecine. Les programmes EquipEX ArronaxPlus et LabEX IRON labellisés lors du programme Investissements d’Avenir sont emblématiques de l’excellence et de la dynamique de la recherche en réseau du département.

Les essais cliniques

Le CHU de Nantes réalise continuellement des essais cliniques afin d’améliorer les soins en cancérologie et en transplantation. Vous pouvez télécharger ici les essais cliniques en cours en :

  • Oncohématologie
  • Cancérologie digestive
  • Dermato cancérologie
  • Oncologie nucléaire
  • L’insuffisance rénale et transplantation

 

 

 

Comments are closed.