Centre d’expertise pour la recherche en immuno-transplantation et en oncologie

 

Le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Nantes a organisé le mercredi 25 novembre 2015 les premières rencontres CHOISIR (Coopération HÔpital Industries de la Santé pour l’Innovation et la Recherche) du CHU de Nantes. La collaboration  hôpital-entreprise  était au cœur de cette journée placée sous le sceau de l’innovation et de la recherche biomédicale. Une belle opportunité pour les acteurs de la santé issus tant des secteurs académiques qu’industriels d’établir des relations directes entre chercheurs et décideurs et de réfléchir à la mise en place de nouveaux partenariats.

Près  de  200  personnes  réunies  pour  la  recherche  partenariale  au  service  de  l’innovation biomédicale

Le CHU de Nantes confirme sa volonté d’être moteur dans l’innovation  médicale. Pour garantir cet essor, des partenariats entre les centres de recherche académique et les industries de la Santé sont indispensables. C’est pourquoi le CHU a réuni à la Chambre de commerce et de l’industrie de Nantes, près de 200 acteurs de la santé. Le secteur privé, convaincu par l’initiative, était très bien représenté puisque plus de 100 participants représentant près de 70 entreprises majeures de l’industrie du médicament et du dispositif médical ainsi que des biotechnologies ont fait le déplacement. L’assistance était également composée des équipes de recherche académique du CHU de Nantes.

Allocution Mr P Sudreau

Des interventions de qualités et des messages clés

Après une introduction du directeur général du CHU de Nantes, Monsieur Philippe Sudreau, la matinée a débuté par une présentation générale de l’établissement. Les savoir-faire du CHU en matière de recherche partenariale et sa capacité à réaliser programmes de recherche ont été démontrés au travers de quelques success stories emblématiques du CHU de Nantes. Le Professeur Steven le Gouill a ainsi mis en avant plusieurs projets phares du CHU de Nantes en matière de recherche : des essais cliniques  promus par l’établissement avec pour certains l’enregistrement de nouvelles molécules auprès de la FDA ainsi que des études de phases précoces internationales pour des thérapies innovantes, ou encore des programmes de recherche translationnels emblématiques basés sur des cohortes de patients ou faisant intervenir des réseaux d’investigateurs. Lors de son intervention, le Professeur Sibillia, responsable du CNCR, a ensuite rappelé que les enjeux de la compétitivité en recherche se jouaient bien à l’échelle internationale et que c’était le rassemblement des forces des acteurs publics et privés qui nous permettrait de maintenir notre attractivité. La structuration de la recherche au sein du CHU de Nantes et son excellence scientifique ont été également particulièrement soulignés comme les clés de voûte du dynamisme nantais au niveau national. Mme Ariane Galaup-Paci, représentant le ministère de la santé- direction générale de l’offre de soins (DGOS), a quant à elle exposé les mesures mises en œuvre par le ministère pour favoriser la qualité de la recherche, faciliter l’émergence de l’innovation au bénéfice des patients et des chercheurs et maintenir l’attractivité de la France.

Un intérêt commun pour faciliter l’accès à l’innovation
Point fort de la journée, la table ronde – réunissant des représentants de l’industrie pharmaceutiques, des représentants du CHU de Nantes, Atlanpole et la DGOS – a donné l’opportunité aux cliniciens et chercheurs de décrire leurs attentes et aux industriels leurs besoins pour permettre des interactions et des collaborations équilibrées. Les différents intervenants ont également témoigné de leur expérience en matière de recherche partenariale et des facteurs clés de réussite des partenariats Public privés (PPP).

L’après-midi, organisé sous forme d’ateliers, était dédié aux thématiques phares de la recherche nantaise rassemblées au sein de ses 2 départements hospitalo-universitaires (DHU) illustrées par des exemples précis de coopération réussie entre l’entreprise et les équipes de recherche du DHU 2020 et du DHU Oncogreffe.

Retrouvez les présentations des ateliers du DHU Oncogreffe :

Atelier 1 : Radiopharmaceutiques : diagnostic et applications
5 Atelier 1 Radiophamraceutiques
Atelier 2 :  Thérapies innovantes en oncologie : thérapies ciblées en hématologie et immunothérapies dans le mélanome7 Atelier 1_échanges7 Atelier 2 mme Lavrard
Atelier 3 :  Un modèle réussi de personnalisation de la médecine en transplantation rénale au travers de la cohorte DIVAT8 Atelier 3 Pr Giral

Le CHU de Nantes travaille sur son attractivité pour ses partenaires
L’attractivité du CHU de Nantes repose sur l’efficience de son organisation, la réactivité de ses professionnels et la satisfaction des attentes de ses entreprises partenaires illustrée par exemple avec la mise en place du Contrat Unique signé en moins d’un mois dans le cadre des essais cliniques.
Cette journée a été un véritable succès, propice à la rencontre de nouveaux partenaires et au développement de collaborations futures ; des rendez-vous sont d’ores et déjà programmés avec plusieurs laboratoires.

Pour tout renseignement : bp-direction-de-la-recherche@chu-nantes.fr


Retour

Comments are closed.