Centre d’expertise pour la recherche en immuno-transplantation et en oncologie

ITUN

 

C’est à l’initiative du professeur Jean Paul Soulillou que le premier institut nantais : l’institut de transplantation et de recherche en transplantation (Itert) a été créé en 1991. Devenu aujourd’hui l’institut de transplantation urologie-néphrologie (Itun), il réunit deux services cliniques: le service d’urologie et le service de néphrologie et immunologie clinique et le centre de recherche en transplantation et immunologie Inserm 1064.

L’institut a pour vocation le développement de l’activité de recherche, en y associant étroitement ses deux autres missions, soins et enseignement. La mise en réseau des chercheurs fondamentaux et des cliniciens permet de faire bénéficier les patients de traitements de pointe, dans une logique de recherche translationnelle dont l’efficacité est largement démontrée.

Rassemblant plus de 300 personnes, l’Itun est aujourd’hui l’un des premiers centres européens de greffe de rein avec plus de 5.000 transplantations depuis sa création, l’un des premiers centres français de double greffe rein-pancréas et figure parmi les leaders européens de greffes de pancréas.

L’institut s’est particulièrement illustré avec des « premières » cliniques, en particulier dans le domaine de l’immunointervention avec, par exemple, la première utilisation chez l’homme de certaines molécules immuno-modulatrices. La dynamique de l’Itun est à la base de la création de l’institut hospitalo-universitaire (IHU) Cesti.

En savoir plus sur l’ITUN http://www.itun.nantes.inserm.fr/

Visionner la présentation de l’Itun par son directeur ; le Pr Gilles Blancho :

Retour

Comments are closed.