Centre d’expertise pour la recherche en immuno-transplantation et en oncologie

Le comité scientifique du DHU Oncogreffe s’est réuni le 26 septembre et a retenu 5 projets collaboratifs lors de l’appel à projets lancé en juin 2016 parmi les 9 dossiers reçus. Ces projets de recherche translationnelle et clinique ont été sélectionnées pour leur qualité scientifique:

  • Impact du taux de cellules suppressives d’origine myéloïde (MDSC) sur le devenir de patients adultes traités intensivement pour une leucémie aiguë (AL) nouvellement diagnostiquée (myéloblastique ou lymphoblastique) (Etude MyDSCAL) porté par Patrice Chevallier, médecin hématologue (PU-PH) dans le service d’hématologie clinique du CHU de Nantes en partenariat avec Marie Christine Béné, chef de service du laboratoire d’hématologie.
  • Compréhension et modulation des alloréactivités lymphocytaires NK et T impliquées dans la maladie du Greffon contre l’hôte en greffes haploidentiques de cellules souches hématopoïétiques porté par Christelle Retière, chercheur EFS au Centre de Recherche en Cancérologie Nantes-Angers (CRCNA) en partenariat avec Fabienne Haspot, CR1 Inserm au Centre de Recherche en Immunologie et Transplantation UMR 1064.
  • Endomicroscopie capsulaire : une nouvelle technique optique mini-invasive pour l’imagerie des cancers superficiels de l’œsophage porté par Lucille Quénéhervé, chef de clinique dans le service d’oncologie digestive et à l’IMAD, en partenariat avec le Pr Guillermo Tearney du Massachusetts General Hospital à Boston et les sociétés Ninepoint Medical et Fujifilm.
  • Création d’un registre nantais des cancers post-transplantations d’organes solides au CHU de Nantes porté par Jean Christian Roussel, chef du service de chirurgie thoracique et cardio-vasculaire en partenariat avec Jacques Dantal, néphrologue à l’ITUN, Céline Bossard (service d’anatomie cytologie pathologique), Johan Foucher (EA 4275 Sphère) et la société IDBC.
  • Comparaison de l’imagerie classique TEP au 18FDG et de l’imagerie phénotypique TEP d’un anticorps anti-mCD138 dans un modèle de myélome multiple murin pour la préparation d’essais cliniques d’imagerie nucléaire en hématologie porté par Michel Chérel, PU-PH au CRCNA en collaboration avec le laboratoire d’hématologie.
Retour

Comments are closed.